Cohésion sociale: Mariatou Koné invite les femmes du RHDP à la tolérance et au pardon

Le Professeur Mariatou Koné, ministre en charge de la Cohésion Sociale a invité les femmes de son parti, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à la tolérance et au pardon.

Elle a lancé cet appel, le lundi 28 janvier 2019, au palais de la culture de Treichville, à Abidjan, où plus d’un millier de femmes  se sont mobilisées  pour dénoncer les propos « injurieux » tenus samedi dernier à l’endroit de leur formation politique par Henri Konan Bédié, Président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci).

S’adressant aux femmes du RHDP et au-delà à tous les militants de ce parti, la ministre de la cohésion sociale s’est voulue formelle. « Mettez balle à terre. On ne répond pas à la provocation par la provocation. On ne répond pas aux injures par des injures. On ne répond pas à la violence par la violence. Notre priorité doit être le développement de notre pays, le vivre ensemble comme nous l’enseigne  le  Président Alassane Ouattara. Soyez donc des ambassadrices de paix », a encouragé le Professeur Mariatou Koné.

Elle  a, en outre,  exhorté les femmes de Côte d’Ivoire à œuvrer en faveur de la paix et de la stabilité du pays. « Durant les différentes crises que notre pays a traversées, les femmes ont toujours été les plus grandes victimes. Elles ont perdu leurs enfants ou leurs époux. Nous devons désormais dire non à la violence et oui à la paix, à la stabilité et au développement », a-t-elle insisté.

La cérémonie a enregistré plus d’un millier de femmes issues des différentes régions de Côte d’ Ivoire. La Ministre Kandia Camara a, pour sa part, invité à une Côte d’Ivoire unie sans aucune distinction ethnique. « Nous voulons une Côte d’Ivoire ou on ne catégorisera plus selon l’appartenance ethnique », a-t-elle souhaité.

Source: Sercom de la ministre Mariatou Koné

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *