France/ COVID-19 : La Ministre Mariatou Koné apporte le soutien du Gouvernement aux victimes

La Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné, a procédé ce vendredi 4 septembre 2020, dans les locaux de l’Ambassade de Côte d’Ivoire, à une remise de chèques aux victimes de la Covid-19. 

Cette action, qui participe à l’élan de solidarité envers les victimes de la maladie à coronavirus, a enregistré la présence des Organisations Non Gouvernementales, d’étudiants et des familles endeuillées.

Traduisant la solidarité du Gouvernement, la Ministre a présenté, au nom du Président de la République, Alassane Ouattara et du Premier Ministre Hamed Bakayoko, les condoléances aux familles des personnes décédées avant de procéder à la remise de chèques à 550 bénéficiaires.

Ainsi, 350 étudiants ont reçu chacun la somme de 150 euros, les ONG et Associations 1000 euros chacune et 500 euros par famille endeuillée, soit un total de 114 000 euros (environ 90 millions de francs CFA).

Poursuivant, elle a rappelé les mesures prises par le Gouvernement pour contenir la maladie et éviter la propagation du virus à une grande échelle, notamment l’isolement du grand Abidjan, la stratégie de riposte sur le plan sanitaire et la mise en place de fonds de solidarité pour venir en soutien aux populations rendues vulnérables et aux secteurs économiques sinistrés du fait de la Covid-19.

Elle a, en outre rappelé la mobilisation extraordinaire de toutes les composantes de la société nationale, du simple citoyen aux entreprises des secteurs publics et privés, en passant par les partenaires au développement et les chancelleries, pour soulager les personnes en situation de vulnérabilité.

Aussi, a-t-elle indiqué que la société ivoirienne a fait fi de toutes les barrières ethno-géographiques, raciales, religieuses ou politiques pour ne voir que l’intérêt national : « Nous l’avons fait parce que nous n’avons qu’un seul pays que nous devons préserver de tous les dangers ».

Saisissant cette opportunité à quelques semaines de l’élection présidentielle du 31 octobre, la Ministre a lancé un appel à la fraternité, à l’union pour que la Côte d’Ivoire sorte grandie de cette compétition électorale dans un climat apaisé.

Elle a exhorté les acteurs politiques et les Ivoiriens à mettre balle à terre : « Nous n’avons pas le droit de brûler notre pays. Nous devons rompre avec la violence verbale et la violence physique qui ont déjà fait trop de morts pour des enjeux politiques. La vie est sacrée. Protégeons-la. Nous devons rompre avec les discours de haine et d’atteinte à la dignité et à l’honorabilité des autres. La politique doit être faite autrement pour que notre pays demeure toujours ce havre de paix où il fait bon vivre »

Les bénéficiaires ont par la voix de leur porte-parole adressé des remerciements au Président de la République Alassane Ouattara et au Gouvernement pour cette action de haute portée sociale et pour les messages de paix.

Cette cérémonie a enregistré également la présence des Ministres Aka Aouélé, de la santé et de l’hygiène publique, Touré Mamadou, de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, de Maurice Kouakou Bandama, Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France ainsi que celle de Issiaka Konaté, Directeur Général des ivoiriens de l’extérieur.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *